Accueil
Mon panier
panier vide
M'abonner
En kiosque
Habitat Naturel n°73
Actualités
Qualiventil est né
Espace Ressources
Les 10 piliers du bioclimatisme
Petites Annonces
A vendre Maison
Coglès (35)
290000 €
La fenêtre Pariétodynamique

Conçue par le Groupe Ridoret, la fenêtre Pariétodynamique ou à énergie renouvelable atteint un niveau de performance thermique 2 fois plus élevé que la plus performante des fenêtres triple vitrages du marché !

Ces menuiseries combinent écologie, hautes performances thermiques, et maximisation des apports gratuits d’énergie solaire. Une fenêtre pariétodynamique est un système thermique qui cumule :

+ une fenêtre isolante triple vitrages,

+ un échangeur de chaleur qui récupère les pertes thermiques,

+ un capteur solaire qui augmente les apports gratuits d’énergies renouvelables.

Le principe du pariétodynamisme est naturel, passif (connu depuis des siècles sous le nom de « Mur Trombe » par exemple) et a été adapté à l’univers de la fenêtre, puis industrialisé sous le nom de Fenêtre EnR. Les performances obtenues sont de l’ordre de 0.4 W.m-2.K-1 (Uw). Cette faible valeur est à comparer aux meilleures fenêtres triple vitrages du marché européen actuellement : 0.8 W.m-2.K-1 (5% du marché) ainsi qu’aux fenêtres double vitrages « classiques » : 1.3 W.m-2.K-1 (95 % du marché).

Cette technologie a été inventée par Jacques Paziaud, Thermicien, Polytechnicien et architecte dans les années 1980. Reprise depuis par le Groupe Ridoret, en partenariat avec Kawneer, l’Université de La Rochelle, le laboratoire LASIE du CNRS, le CSTB et soutenu par BPI-France, cette technologie est désormais commercialisée dans 3 gammes (PVC, Alu et Mixte Bois-Alu). Le « Tout Bois » est en gestation pour 2018.

Depuis plus de 100 ans, les concepteurs de fenêtres s’évertuent à isoler les verres : double vitrage puis triple, remplis de gaz rares, étanchées par des isolateurs de plus en plus performants... Le pariétodynamisme bouscule radicalement cette approche en ouvrant largement le vitrage à la circulation d’air ! Les 3 plaques de verres de la fenêtre sont disposées « en chicane » et se comportent comme un échangeur de chaleur :

l’air entrant par la grille de ventilation circule à l’intérieur des vitrages et est réchauffé par les déperditions radiatives de la pièce, qui sont ainsi récupérées en grande partie (échangeur de chaleur). L’air entrant est également réchauffé par un surcroît de récupération de l’énergie solaire incidente (capteur solaire par effet de serre).

Et en cas de canicule, les déperditions s’inversent naturellement et permettent le rafraîchissement de l’air entrant ! 

Le pariétodynamisme fonctionne exclusivement avec une Ventilation Mécanique Simple Flux ou avec une ventilation hybride tout en garantissant un bilan énergétique équivalent à celui d’une VMC double flux.

Le principe ne requiert aucune maintenance, pas de filtre à changer, pas de mécanisme qui s’use ni de joint qui s’altère…

 

Accéder à la liste des nouveautés
A LIRE EGALEMENT
Palazzetti canalise l’air jusqu’à 14 m !
Les modérateurs de tirage design !