Accueil
Mon panier
panier vide
M'abonner
En kiosque
Habitat Naturel n°88
Actualités
10 bienfaits des bâtiments en bois sur l'homme...
Espace Ressources
4 bonnes raisons de se chauffer avec des énergies renouvelables
Petites Annonces
A vendre Maison
le grand serre 26530 (26)
225000 €
Photovoltaïque : le vrai du faux...

Cadmium, Tellure, Indium, Gallium, Sélénium... Ces métaux aux noms peu courants se retrouvent dans certaines technologies de panneaux photovoltaïques, dites « à couche mince », et sont pour certains des métaux rares (et non des terres rares), qui peuvent être critiques. Mais rappelons que ces panneaux « à couche mince », ne représentent que 5% des panneaux vendus aujourd’hui : 95 % des panneaux sont des technologies cristallines (silicium monocristallin, polycristallin ou amorphe) dont la matière première principale est le silicium, 2ème matériau le plus abondant sur Terre après l’oxygène. Les autres composants sont l’aluminium (pour le cadre), ainsi que le cuivre (câbles) et l’argent (soudures). En dehors de ces deux derniers, aucun autre métal critique n’est employé. La rareté de ces métaux ne représente pas de frein au développement de la filière solaire photovoltaïque en général. (Source : decrypterlenergie.org)

 

Accéder à la liste des actualités
A LIRE EGALEMENT
Envolée du bardage !
Paille hachée : une filière française en création