Accueil
Mon panier
panier vide
M'abonner
En kiosque
Habitat Naturel n°73
Actualités
Qualiventil est né
Espace Ressources
Les 10 piliers du bioclimatisme
Petites Annonces
A vendre Maison
Coglès (35)
290000 €
2015-2017 Breizh-forêt bois : premier bilan

Breizh Forêt Bois est un programme d’aides à la plantation unique en France lancé en 2015 pour la période 2015/2020. Il s’inscrit dans un contexte marqué par la volonté de relocaliser les circuits pour dynamiser les activités économiques et les emplois liés au bois en Bretagne. La Bretagne fait partie des trois régions les moins forestières de France mais présente une véritable dynamique en termes de marchés pour la construction, l’énergie et l’emballage. Elle est composée de 74 % de feuillus et 26 % de résineux, alors que les besoins économiques sont plutôt inversés. Très morcelée, elle augmente de 3000 ha/an, mais surtout au profit de peuplements pauvres ou d’accrus naturels, sur des parcelles issues de la déprise agricole ou laissés à l’abandon. Breizh Forêt Bois a pour objectif de constituer un levier pour le développement de la ressource bretonne, à travers le boisement de 4000 hectares d’ici à 2020 grâce à des aides financières à la plantation destinées aux propriétaires fonciers privés et à leurs regroupements (groupements, associations de gestion forestière...) et aux collectivités territoriales. Deux types d’aide à l’investissement sont proposés pour des projets de 3 ha minimum (2 ha pour le peuplier) d’un ou plusieurs îlots.

• Breizh Forêt Bois Transformation (BFB T) pour transformer des peuplements forestiers pauvres en bois d’œuvre de qualité

• Breizh Forêt Bois Boisement (BFB B) pour boiser des terres agricoles délaissées, couvertes ou non d’une végétation spontanée de moins de 30 ans (friches agricoles, accrus forestiers...) et ainsi valoriser les terrains avec des peuplements forestiers de qualité pour la production de bois d’œuvre.

615 ha ont déjà pu bénéficier du dispositif jusqu’à aujourd’hui, ce qui représente la plantation d’environ 700 000 arbres ! La montée en puissance du programme reste malgré tout progressive, le temps que les aides se fassent connaître. Il ressort ensuite que le coût des projets s’est avéré plus important que prévu (protections contre les dégâts de gibiers notamment). Les objectifs à atteindre d’ici 2020 ont été revus à la baisse, passant désormais à 2500 ha au lieu des 4000 ha annoncés initialement (1850 ha en boisement et 650 ha en transformation).

 

Accéder à la liste des actualités
A LIRE EGALEMENT
Les Immeubles à Vivre Bois : 13 projets lauréats dévoilés
Qualiventil est né